En avant-première : mon avis sur le fast-food Wingstop à La Valette

Tout premier restaurant à s'implanter en Europe Continentale, Wingstop est un "fast good" pour les amateurs de poulet qui n'ont pas froid aux yeux... et aux papilles !

Ouverture officielle mercredi 27 novembre 2019.

Ce week-end j’ai eu la chance d’être invitée en avant-première au restaurant fast-food ou plutôt fast « good » Wingstop à La Valette qui ouvrira au public mercredi 27 novembre 2019, à la place de FrenchyWok face au MacDo juste avant l’Avenue83. L’occasion pour moi de tout goûter ou presque avec les copines influenceuses comme vous avez pu suivre sur Instagram et de répondre ici aussi à vos questions !

Ouverture du premier restaurant Wingstop en France dans le Sud

L’enseigne américaine from Texas a choisi d’implanter son premier restaurant français dans le Sud, chez nous à La Valette-du-Var et c’est même le tout premier de toute l’Europe Continentale ! Happyyyy me ! Depuis 1994, Wingstop régale les #chikenslovers avec ses spécialités : wings (ailes de poulet), crunchs (morceaux de filets de poulet panés), tenders (blancs de poulet panés), wrap à base de tenders… La comparaison à KFC s’arrête ici. Chez Wingstop le poulet est Breton, les panures sont faites sur place… et les sauces, uniques et savoureuses, inimitables ! Je vous en reparle plus bas. Petit + pour la démarche fast « good » : tout est servi dans des « baskets » ou paniers en plastique réutilisables, les couverts sont compostables, les gobelets et pailles en papier/carton recyclé…

Pour info, la marque est ouverte au développement en franchise depuis 1997. Aujourd’hui, la chaîne de restauration rapide compte + de 1 200 restaurants répartis dans une dizaine de pays à travers le monde. Entreprise cotée à la bourse de New York, Wingstop affichait en 2018 un chiffre d’affaires de 1,6 milliard de dollars, en hausse de 16% par rapport à l’année précédente. Avec un rythme de croissance soutenu, Wingstop a pour ambition d’intégrer le top 10 des marques mondiales de restaurants. L’aventure de l’entreprise américaine sur le sol français débute donc dans le Sud de la France avec groupe Brescia Investissement en tant que master franchisé exclusif sur le territoire national. Wingstop s’installe ainsi à la fois dans un pays avec une forte culture de restauration mais aussi sur l’un des marchés les plus exigeants au monde en matière de restauration rapide. L’objectif : développer la marque en France avec pour ambition l’ouverture en propre et en franchise de 75 restaurants dans les 12 prochaines années couvrant ainsi les 30 premières agglomérations françaises… patience vous aurez bientôt un Wingstop près de chez vous si vous n’êtes pas de Toulon et environs. J’en profite pour préciser que c’est le même groupe français qui détient le Carl’s Jr. Toulon-La Garde, où j’avais aussi été conviée à l’inauguration, yummmm !

Par souci de proximité et de qualité, les produits cuisinés sont sélectionnés avec soin par les services achats et qualité de la marque. Ils sont rigoureusement sélectionnés selon des standards d’exigence élevés, auprès de producteurs français. Soucieux de la provenance des produits, la volaille est made in Bretagne et les frites cuisinées à partir de pomme de terre cultivées en Haute-Loire. Dans le cadre de son implantation en France, et pour répondre aux exigences du marché, Wingstop collabore avec un chef français.

Saveurs spéciales Wingstop, attention les papilles !

Pour le concept, c’est comme un fast-food mais en mieux vous l’aurez compris avec la sélection rigoureuse de produits français. D’où l’appellation « fast-good ». On commande au comptoir et ensuite le service se fait à table. On choisit en menu ou en solo. Le poulet est proposé sous différentes formes comme évoqué plus haut : wings, crunchs (de tendres petites bouchées, j’adore !), tenders et même wrap… auquel on associe des saveurs + ou moins épicées et relevées : garlic parmsan (ail, herbes, parmesan), hawaiian (ananas miel), lemon peper (le best-seller américain !), barbecue 🔥, golden mustard 🔥🔥, louisiana rub 🔥🔥🔥(cajun, ail, herbes), hot buffalo 🔥🔥🔥(pimentée et vinaigrée) et mango habanero 🔥🔥🔥🔥(mangue, piment mexicain et miel). Avis aux amateurs de sensations, avec mes copines influences et nos chéris on a testé la barbecue et la louisiana rub, au début ça va puis après la langue commence à piquer, on transpire et il fait super hot d’un coup (j’ai des vidéos dossiers !) Même si les dosages des sauces Wingstop ont été adaptées à nos papilles frenchy, car au Texas d’où est originaire l’enseigne… oserez-vous tester ?

En accompagnement : frites home made avec ou sans assaisonnement (cajun ou texas), veggie stickes (des bâtonnets de légumes : céleri et carottes très sympa comme idée), du maïs (pour les poules ça), de la salade ou encore du traditionnel coleslaw. Et en desserts : des shakes, des ice creams (sous la forme de véritable boule de glace dans un pot transparent), et du brownie.

A boire : de la Bud (la meilleure), du Coca, du Fanta, du Sprite et du thé glacé ! Menus à partir de 7,75€ et 3,95€ pour le kids menu. Sinon il y a aussi des Texas Pack à partager… selon le concept originel convivial d’Antonio Swad et sa compagne Bernadette Fiaschetti.

Wingstop France
28 avenue de Sainte Claire à la Valette-du-Var
#WingstopFrance @WingstopFr
with Love,
signature

Qu'en pensez vous?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pas de commentaire pour le moment.

Précédent
Balance ton hashtag au 2ème Forum du Numérique à Toulon
En avant-première : mon avis sur le fast-food Wingstop à La Valette