J’ai testé l’extension de cils naturels

Solution miracle

J’ai enfin trouvé la solution miracle pour avoir des cils de folie et un regard de biche ! Après des années de galère à tester des huiles de ricin pour favoriser la croissance de mes cils et les fortifier, après avoir acheter quasiment toutes les marques de mascaras avec leurs produits aux noms survendeurs « effet faux-cils », « poupée Manga », et autres « cils 3D », après la torture du recourbe-cils… je me suis laissée tenter par la proposition d’une lectrice du blog… j’ai testé la pose d’extensions de cils et voulais partager ça avec vous !

test extensions cils Toulon

Crédit photos : Philippe Olivier

Comment ça se passe étape par étape ?

Le diagnostic. Avant toute chose, même si cela semble évident, il faut être entièrement démaquillée. La technicienne analyse la matière de mes cils. Verdict : ils ne sont pas si courts que ça, mais plutôt raides alors les extensions ne devront pas être trop courbées pour tenir dessus. Je choisis une pose star pour ouvrir mon regard et un effet naturel. Trop peur d’avoir l’air superficiel. Je m’allonge sur le dos, sur la table de massage. C’est parti pour 2 heures. Oui oui, 2 heures ! A partir de ce moment là, il ne faut plus bouger, et surtout garder les yeux fermés. Vraiment pas évident !

pose extensions cils esthéticienne Toulon

Le brossage et démêlage des cils à l’aide d’une brosse de type mascara. La technicienne pose ensuite des scotchs adhésifs en forme de demies lune sous mes yeux pour protéger ma peau des projections de colle. Elle prépare son matériel…

pose extensions cils esthéticienne Toulon

La pose. Commence alors la pose des extensions de cils noirs à l’aide de deux pinces à épiler. Une pour isoler le cil naturel, une autre pour fixer l’extension à l’aide d’un point de colle adaptée : une extension sur un cil de l’œil droit, une extension sur un cil de l’œil gauche, une extension sur un cil de l’œil droit, une extension sur un cil de l’œil gauche, une extension sur un cil de l’œil droit, une extension sur un cil de l’œil gauche, et ainsi de suite, de manière symétrique pendant 2 (longues) heures. Un travail minutieux et rigoureux, d’où la nécessité de ne garder les yeux fermés. Impatiente que je suis ça a été une épreuve de rester immobile et de ne pas voir. Apparemment, les habituées en profitent pour dormir…

Le résultat. Je me réveille « ensuquée » comme on dit dans le Sud. La tête qui tourne, des fourmis dans les jambes, des papillons dans le ventre. Hâte de voir le résultat de ma première pose d’extensions de cils. Au départ je suis un peu déçue, c’est très discret. Je m’attendais à un avant/après époustouflant… Mais après quelques couches de mascara par dessus, j’ai réussi à obtenir l’effet poupée tant désiré !

L’après. J’ai mis mes cils à rude épreuve : sur terre, en montagne, sur l’eau, dans l’eau… à Toulon, à Grenoble, en Corse, à Monaco… eh bien j’ai été ravie de voir que mes extensions ont résisté à mes vacances ! Je me suis baignée en piscine et à la mer, sans me soucier de mon maquillage ! J’ai fait de la rando palmée et suis ressortie comme si de rien n’était. Le top ! Evidemment chaque soir j’ai appliqué les bons conseils de Jennie : se brosser les extensions à l’aide de la brosse qu’elle m’a offerte. Au bout d’un mois, quelques unes persistaient, j’ai insisté avec la brosse pour toutes les faire tomber, et j’ai retrouvé mes tous petits cils naturels en parfait état.

Les +

  • finie la galère avec l’huile de ricin, le recourbe-cils…
  • ne plus se maquiller (ou presque) surtout en vacances
  • se baigner à la mer, à la piscine… sans se soucier du tragique effet « œil de panda »
  • la durée de tenue des extensions de cils : plus d’un mois pour ma part

Les –

  • la pose de 2 heures
  • ne plus pouvoir se démaquiller entièrement je ne trouve pas ça pas très hygiénique, et comme je suis une adepte du trait d’eye-liner, c’était délicat de le retirer au ras des cils avec un coton tige pour ne pas toucher la base des cils et les points de colle
  • la peur de paraître cagole superficielle avec des artifices
  • le coût : il faut faire un remplissage ou envisager une « dépose » des extensions de cils toutes les 3 semaines

Le bilan. Très positif malgré mes réticences de départ. Il est donc possible que je sois tentée à nouveau par l’expérience avec la mode de la méthode « Volume Russe » proposée dans mon institut de beauté préféré à Toulon ! (EDIT juillet 2015 : J’ai testé la pose d’extension Volume Russe par l’institut L’ExCil’lence à Hyères). Et vous les Touloveuses, c’est quoi votre remède miracle pour de jolis cils recourbés ? Vous avez déjà testé les extensions de cils ? Qu’en pensez-vous ?… Plutôt pour ou contre ?

2 comments on “J’ai testé l’extension de cils naturels”

  1. Super, j’ai trop envie de le faire :)

  2. morgane dit :

    bonjour ! serait-il possible que tu me communique les coordonnées de la personne qui t’a posé les extensions ? merci :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *