Wishlist #5 : « Les Minorquines » sandales de l’été 2015

Quelles chaussures tendances porter l’été ?

L’été je n’ai pas envie d’enfermer mes jolis pieds tout doux dans des chaussures fermées. Oui, il y a les méduses (les chaussures de mon enfance en plastique, les pastels sont à tomber !), les tongs (je suis une afficionados de la marque Havaïanas), les « Birk » (c’est une religion d’en porter dans le Sud !) ou encore les espadrilles… Mais je trouve encore que ça fait un peu touriste, ou du moins trop « plage ». Parce que ces chaussures, jusqu’à ce que je m’installe à Toulon il y a bientôt 2 ans, je ne pouvais les porter qu’en vacances, 15 petits jours en mode doigts de pieds en éventail. Et puis il faut avouer que même en vivant au bord de l’eau, suivant le métier que l’on fait, on ne peut pas se permettre d’avoir l’air trop « relax ». Enfin, ce n’est que mon avis de néo-Toulonnaise !

Ma sélection de Minorquines

C’est pourquoi je voulais donc vous présenter une marque de chaussures d’été tendance qui me fait craquer depuis quelques mois… les Minorquines : une sandale en cuir couvrante sur le coup de pied, ouverte sur l’avant pour les orteils et une lanière à l’arrière pour retenir le talon. Je trouve qu’elles font à la fois cool et chic.  On peut les porter le jour avec une tenue casual (un jean, une petite robe, une combi-short…) pour aller au travail et le soir avec une tenue plus sophistiquée accessoirisée pour boire un coup ou manger une glace en flânant au marché de créateurs de Sanary… par exemple !

minorquines-sandales-ete-femmes minorquines-sandales-ete-femmes

Minorquines ou avarcas ?

Pour la petite histoire, c’est un paysan de Minorque (île des Baléares) dans les années 50 qui a l’idée de créer une sandale d’été pratique, confortable et résistante avec comme semelle un pneu ! Il ne se doutait pas que les habitants de l’île, les Minorquins, allaient tous vouloir leur propre modèle et passer commande aux savatiers de l’île ! Il faut attendre les années 70 pour que les premiers ateliers ouvrent leur porte à la fabrication d’avarcas, nom donné par les minorquins à ces sandales estivales. Dès lors, les autres habitants des Baléares et les premiers touristes repartent avec dans leurs valises… Les français les baptiseront « minorquines » ! Aujourd’hui elles se déclinent en cuir irisé, imprimé ou pailleté. A votre avis je craque pour quel modèle ? Un indice : ça briiille !

Plusieurs marques comme la sudiste Wanted Salomé proposent aujourd’hui des sandales inspirées de ce modèle des Baléares. Encore plus de choix, de couleurs… Je me demande juste si elles tiennent bien aux pieds ? Et vous les Toulovers, plutôt Minorquines, « Birk », tongs, méduses ?…

 

One comment on “Wishlist #5 : « Les Minorquines » sandales de l’été 2015”

  1. Aida dit :

    Bonjour, je viens de voir votre article sur les Minorquines. J’ai une boutique au Panier à Marseille où je vends des produits de création que j’aime. Comme je suis de Barcelone, j’ai ramené dans ma valise l’idée de mettre à disposition des Minorquines de création artisanale :) J’ai choisi un petit fabricant de Minorque qui me propose de belles couleurs en nubuck et cuir picasso. La semelle est plus résistantes que d’autres modèles qu’on peut trouver.
    http://www.troisfenetres.com/minorquines

    Au plaisir de vous voir vers Marseille, sinon on est online
    Merci à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *