Interview : « Les Aristochattes », un duo de toulonnaises décalées

Je les aies rencontrées l’année dernière lors d’une représentation de leur spectacle qu’elles donnaient à la fac de Toulon-La Garde. Les Aristochattes. Un duo de toulonnaises qui n’ont pas leur langue de chattes dans leur poche et un nom de scène qui évoque « le mignon et le trash », « le sage et le pas sage » et qui sonne bien. J’adore leur humour, leur univers « paillettes et second degré ». Elles seront en tournée en mai 2015 dans le Var. (Voir plus bas toutes les dates). Interview.

Qui se cachent derrière « Les Aristochattes » ?

Nous somme Rêveline et Vanessa, de la Compagnie « Si tu m’apprivoises ». On a 30 ans mais plus pour longtemps. Nous sommes nées un 8 de l’année 1984, c’était au printemps. Nous vivons dans l’aire Toulonnaise depuis toujours.
Affiche duo Les Aristochattes 2015 Toulon La Garde Pradet 83

Comment vous êtes-vous connues ?

On avait 17 ans, je (Vanessa) débarquais fraichement dans le groupe de théâtre de Peggy Mahieu à Hyères, lors du premier cour j’étais accueillie par une petite brune échevelée. Elle m’a dit : « Cool, tu as l’air d’être comme nous » (Comprendre : « des gens cool »). Depuis, on ne s’est plus quitté !

Pourquoi avoir créé ce binôme décalé ?

Rêveline vivait à Paris et moi ici, nous passions beaucoup de temps à rêver de théâtre et à imaginer toute sorte de spectacle. Un soir, en pleine crise de célibat nous avons commencé à écrire des chansons, elles parlaient d’amour mais aussi de notre entourage. Plus tard, on nous a demandé pour une présentation de saison une petite forme dynamique, nous avons alors pensé tout de suite à faire naître ce duo pour de bon. Nous avons grandit, mais l’essentiel reste là : l’humour, le coté décalé, les paillettes et une bonne dose de second degré.
Mais si on laissait parler Françoise et Patricia (les personnages du duo) voici ce qu’elles vous diraient : « On ne parlera pas de création pour ce binôme mais bien d’inspiration, une fulgurance artistique presque mystique un soir de grande solitude où en discutant, entre les rires et les envies de refaire le monde, nous avons décidé de troquer nos pyjamas pour des costumes de paillettes et là nous avons chanté… c’était en 2006, mais nous ne sommes vraiment sortie de notre cocon qu’en 2012″.

Que racontez-vous dans votre spectacle ?

Françoise et Patricia sont 2 jeunes femmes un peu spéciales, un peu célibataires (…), elles parlent :
  • d’amour, d’eau fraîche, de food, de chat…
  • de Patrick Swayze (love love love)
  • de réseaux sociaux, de liberté avec un « s », des règles
  • d’amitié, du mariage pour tous, du burn-out
  • de solitude, d’Amy Winehouse…
Mais surtout elles parlent de nous, elles parlent de vous, simplement. Le spectacle « Les Aristochattes » se construit comme un set musical : 2 jeunes femmes, un synthétiseur, un tambourin, des costumes des années 80, des textes d’aujourd’hui, des textes de demain et d’hier aussi. Quand au message du spectacle, sous l’humour apparent et revendiqué, nous essayons d’être humanistes, nous aimons universellement et comme le dirait Patrick Swayze (re : love, love, love) : « On ne laisse pas Bébé dans un coin ». Vous êtes tous nos bébés, on ne vous laissera pas dans un coin, les grands comme les moyens-grands.

Un autre projet artistique ?

Le duo les Aristochattes est un spectacle de la compagnie « Si tu m’apprivoises » qui trouve son identité dans la création de 2 spectacles où nous nous positionnons : Vanessa en tant qu’auteur et comédienne et Rêveline en tant que metteur en scène et comédienne. L’écriture vivante, la poésie contemporaine, le pouvoir des images, et le kitch réjouissant sont nos enjeux de création. Nous préparons actuellement la création ‘Casa Nostra’ de Sabine Tamisier. Mis en scène par Rêveline et avec au plateau Vanessa, ce texte présente Héloïse, une jeune femme en proie à ses fantasmes et à ses délires, refusant de faire face à la réalité et au monde. D’ailleurs, nous serons en résidence au théâtre Marélios à la Valette le dernier trimestre 2015. Un nouveau duo est en préparation, un duo poético-scientifique, fait d’expériences, de tubes à essais et de poésie. Mais chut ! Nous ne vous en dirons pas plus.

Le mot de la fin ?

En mai fait ce qu’il te plait, mais surtout viens voir les Aristochattes !

Les dates des Aristochattes dans le Var (83)

En tournée au mois de mai :

- Les 1er et 2 mai à 21h, au café théâtre la 7ème vague à la Seyne-sur-mer(Réservations conseillées au 04.94.06.02.52 tarif spectacle 10€ adhérent, non adhérents 15€ - adhésion sur place : 3€.)

- Le week end du 16/17 mai pour le festival "Ceci n’est pas un festival", organisé par l’association Mozaïc à l’usine de la Redonne à Flayosc.

- Le 31 mai à l’arrière boutique du Cabinet de Curiosité, à la Garde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *